Archive

Articles taggués ‘université’

Des voeux sans concessions

25/01/2011 Aucun commentaire
voeux 2011 AM FX2PExtraits :
« Nous avons à la tête de cette ville un clan qui n’a cure de l’intérêt des citoyens. » (Alexandre Medvedowsky)

« Nous faisons face à une équipe qui fait preuve de faiblesse éthique mais aussi intellectuelle. (…) Maryse Joissains critique Estrosi et l’accuse de chantage sur l’affaire de la LGV mais que fait-elle quand elle met en jeu la collaboration d’Aix à Marseille capitale de la culture pour obtenir satisfaction concernant les modalités de la fusion des universités? Ces deux affaires ne sont pas liées. » (François-Xavier de Peretti)

Crédit photo : B/Bosley

Lire l’article dans la Provence du 25 janvier 2011

 

La recherche restera bien à Aix

17/01/2011 Aucun commentaire
université paul cézanneDans un article paru dans la Provence du 17 janvier 2011, Marc Pena, le Président de l’Université Paul Cézanne, confirme que le siège de l’Université unique se trouvera à Marseille et le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur à Aix.

Nous nous étions exprimés sur ce sujet lors d’une conférence de presse fin décembre 2010, où nous faisions part de notre stupéfaction face à la menace de la mairie actuelle de ne pas participer aux manifestations de Marseille 2013 si certaines conditions de la fusion des 3 universités restaient en l’état. Or ces dernières étaient connues et approuvées depuis longtemps par tous les acteurs impliqués (présidence de l’université unique à Marseille et Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur à Aix, notamment). Nous estimions que ce comportement était très dommageable pour la ville d’Aix.

Voir nos réactions sur le site de TV7 Provence

Lire l’article dans la Provence du 17 janvier 2011

La fusion des 3 universités d’Aix-Marseille, une étape indispensable qui ne peut pas faire l’objet d’un chantage

05/01/2011 Aucun commentaire

université paul cézanneLors d’une conférence de presse fin décembre 2010, Alexandre Medvedowsky, Fleur Skrivan et André Guinde, tous 3 membres du groupe « Tous Ensemble Pour Aix », ont fait part de leur stupéfaction face à la menace de la mairie actuelle de ne pas participer aux manifestations de Marseille 2013 si certaines conditions de la fusion des 3 universités restaient en l’état. Or ces dernières étaient connues et approuvées depuis longtemps par tous les acteurs impliqués (présidence de l’université unique à Marseille et Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur à Aix, notamment). Ils estiment que ce comportement est très dommageable pour la ville d’Aix.

Ecouter les positions d’Alexandre Medvedowsky, de Fleur Skrivan et d’André Guinde dans la vidéo publiée sur TV7 Provence.

Des voeux de solidarité et de concertation

27/01/2010 Aucun commentaire

Le groupe « Tous Ensemble Pour Aix » a présenté ses voeux aux Aixois le 25 janvier dernier, dans ses locaux de la rue du Puits Neuf.

Alexandre Medvedowsky, chef de file du groupe, a commencé par annoncer le dépôt du recours au Conseil d’Etat contre le jugement du Tribunal Administratif de Marseille, concernant l’annulation des élections municipales.

2009 a été non seulement une année de crise aux niveaux mondial, européen et français, mais aussi pour les Aixois. Ces derniers ont dû faire face à des difficultés grandissantes pour vivre, se loger, se soigner et se nourrir. Les jeunes sont les premiers touchés par le chômage massif. C’est d’abord vers eux que doit s’exprimer notre solidarité.

Les élus de « Tous Ensemble Pour Aix » restent vigilants quant à la défense de notre modèle social, seul moyen de conserver une certaine cohésion sociale et de permettre à certains citoyens de ne pas sombrer définitivement dans la précarité et la misère.

Un sujet tient particulièrement à coeur à Alexandre Medvedowsky : l’identité nationale. Le gouvernement a porté le débat sur ce thème de façon pernicieuse et la cohésion de la nation toute entière qui est en jeu. Notre Nation est attachée à des valeurs de tolérance, d’accueil, d’égalité et d’ouverture vers les autres.

Alexandre Medvedowsky cite des situations, dans lesquelles la question de l’identité nationale se pose et sur lesquelles le gouvernement devrait réfléchir : l’injustice fiscale et l’absolution donnée à certaines personnes qui font prospérer leur argent à l’étranger ou encore le parcours du combattant vécu par les « Pieds-noirs » au moment de refaire leurs papiers d’identité et qui doivent prouver qu’ils sont bien Français.

Enfin, Alexandre Medvedowsky a souhaité que 2010 soit l’année où les Aixois puissent maîtriser une partie de leur avenir, en participant à de nouvelles élections municipales.

De son côté, François-Xavier de Peretti a commencé son intervention avec un voeu de justice pour Aix. « Normalement, c’est la démocratie qui défend la justice. A Aix, c’est la justice qui vient au secours de la démocratie. » Déposer le recours contre les élections municipales n’est pas seulement un acte politique partisan, comme pourrait le pensaient certains, c’est aussi la volonté de défendre la démocratie et la volonté des Aixois. La sincérité du scrutin a été entachée, énormément d’irrégularités ayant été relevées.

François-Xavier de Peretti a également fait le voeu que la concertation soit améliorée dans cette ville. Les associations et les groupements d’Aixois ne sont pas écoutés. Le maire refuse de mettre en application la loi de 2002 sur la création de conseils de quartiers.

En ce qui concerne le Plan Local d’Urbanisme, « Tous Ensemble Pour Aix » va rester vigilant car les volets sociaux et environnementaux n’étaient pas abordés dans le document présenté au dernier conseil municipal. Les problèmes de transports et de circulation sont très importants et ont des conséquences non négligeables sur la santé publique, Aix étant une des villes les plus polluées d’Europe.

Et enfin, les grandes vocations de la ville (universités, culture et justice) doivent être défendues et rééquilibrées dans le rapport Aix – Marseille.

Que l’avenir des Aixois soit meilleur en 2010 qu’il ne le fut en 2009 !

Crédit photo : B/bosley

En charge de l’éducation et du personel au sein du groupe « Tous ensemble pour Aix »

18/12/2009 Aucun commentaire

Afin d’accentuer son rôle d’opposition active et réactive et d’apparaître comme une vraie force de proposition, le groupe des élus d’opposition dont je fais partie a décidé de structurer son action au sein du groupe de travail “Tous Ensemble Pour Aix”. Ce dernier viendra se rajouter à nos actions et prises de position « classiques ».

Pour une efficacité maximale, différents secteurs d’intervention ont été attribués aux membres du groupe. 14 personnes, élues ou non au conseil municipal, reconnues pour leurs compétences, viendront ainsi apporter leur contribution et assurer un suivi scrupuleux des dossiers. Ce groupe est bien sûr appelé à s’étoffer et de nouvelles prises de responsabilités seront annoncées sous peu. Je serai moi-même en charge de l’éducation et du personnel

En proposant une alternative crédible aux Aixois, nous répondons à leurs attentes de plus en plus pressantes. Face à une municipalité qui ne les écoute pas, ils ont désormais des interlocuteurs identifiés, aptes à répondre à leurs questions et à suivre les dossiers qui leur tiennent à coeur.

Autre avantage, non négligeable : en cas de vote dans quelques temps, nous serons au fait des dossiers et opérationnels.

“Tous ensemble pour Aix” : un groupe de travail structuré et offensif
Alexandre Medvedowsky et Alexandre de Perreti : coordination du groupe et justice, santé et université
Jacques Agopian : Finances, sport
Lucien Ambrogiani : Jeunesse, relations avec les syndicats, santé
Serge Briançon : Economie
Chantal Davenne : Culture, monde associatif
Brigitte Devesa : Education, relations avec le personnel
André Guinde : Transports, relations avec les collectivités territoriales
Gaëlle Lenfant et Michèle Einaudi : Petite enfance, logement, secteur social
Christian Maraninchi : sécurité, prévention de la délinquance
Fleur Skrivan : Environnement, aménagement du territoire, Plan Local d’Urbanisme
Gérard Zabini et Nordine Benlhacène : Démocratie locale, vie des quartiers, relations avec les CIQ
Brigitte 2