Archive

Articles taggués ‘patrimoine’

Gardarem « Lou Deven »

08/06/2011 2 commentaires
cezanneSouvent au cours des années Joissains, nous avons dû nous mobiliser pour assurer la sauvegarde du patrimoine aixois. Souvenons-nous : La bastide Milhaud, au bas du Cours Sextius, devait être rasée. Quand on voit la réhabilitation qui en a été faite, on ne peut que se féliciter que les amoureux de notre ville n’aient pas laissé abattre ce monument aujourd’hui dédié, comme le voulait Darius Milhaud, à la musique.

 

Connaissez la bastide « LOU DEVEN »?

La bastide « LOU DEVEN » est située sur le plateau de Valcros, au sud du Jas de Bouffan, de l’autre coté de l’autoroute, à 300 mètres de la fondation Vasarely. D’une architecture très originale, elle est aujourd’hui menacée par la future urbanisation de la zone de la Constance, plus ou moins prévue, dans le PLU.

On aurait pu croire que la concertation sur le PLU, annoncée à grand coups de panneaux publicitaires coûteux, permettrait de déterminer les zones du territoire à aménager ou à préserver pour le futur, pour les trames vertes et bleus ou les terres fertiles de l’agriculture péri urbaine sans lesquelles le « bio » ou les circuits courts de l’agriculture paysanne n’ont pas de sens.

Pas du tout, on concerte, certes, mais beaucoup de choses sont déjà décidées. Et Maryse Joissains, comme son adjoint à l’urbanisme, qui refusent toujours de densifier la ville autour des boulevards périphériques ont décidé, après le calamiteux aménagement de la Duranne, de sacrifier de nouvelles terres à l’urbanisation.

« LOU DEVEN » dont le nom vient probablement du « Defens », domaine défendu et réservé à la chasse, fut pourtant un des témoins les plus caractéristiques de toute l’époque cézannienne. Elle domine une zone dont l’emplacement exceptionnel attire toujours de nombreux peintres comme des amoureux de la nature.

Sur ce site de Valcros, qu’il aimait à traverser, Cézanne fit de nombreux tableaux dont « La Montagne Sainte Victoire au Grand Pin » et le « Pigeonnier à Bellevue ». La bastide a appartenu à l’aquarelliste aixois Joseph MILON. Actuellement répertorié dans la catégorie supérieure des peintres aixois reconnus (cf. la Revue d’Art Provençal), la côte de Joseph Milon, décédé en 1947, ne cesse de grimper.

Lou Deven, signalée dès 1828 dans le cadastre napoléonien, est une bastide à 3 niveaux bordée de deux tours et surmontée d’un édicule triangulaire de type « chapeau chinois » Ses deux tours sont surmontées de balustres élégantes et typiquement provençales.

Certes, nous n’oublions pas que Maryse Joissains, interpellée par l’opposition ainsi que par de nombreuses associations aixoises à ce propos, s’est engagée, au cours de la séance du conseil municipal du 7 mars 2011, à ne pas sacrifier ce patrimoine.

Mais l’état d’abandon dans lequel se trouve aujourd’hui ce lieu, comme la destruction de trop nombreuses bastides dans cette zone (BARBEROUX, la Générale, menaces sur la bastide MARTIN le « Jardin extraordinaire de Charles TRENET »…), ne sont guère rassurants.

Il en va pourtant de l’identité de notre ville comme de sa situation économique avec les emplois que pourraient générer la valorisation artistique de lieux connus dans le monde entier.

Nous demandons que soit entamée une véritable réflexion sur une mise en valeur agricole et patrimoniale de ces sites, bastides et plateau de Valcros. Ils ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel de l’urbanisation mais au contraire valorisés et protégés, dans un vrai plan d’urbanisme global et réellement concerté.

L’Office de tourisme vendu à un groupe privé

01/06/2011 Aucun commentaire
office de tourismeAlors que plusieurs grandes enseignes étaient sur les rangs pour racheter l’Office de Tourisme, c’est le groupe GCH qui a finalement remporté la mise et qui a signé la promesse de vente assortie d’un chèque de 3 millions d’euros.

Nous pensions qu’il y existait sûrement un usage, autre que simplement commercial, possible de ce bâtiment idéalement placé sur la Rotonde. Pendant la dernière campagne électorale, nous avions évoqué l’idée d’en faire le lieu d’accueil d’une vraie Maison de l’Etudiant. D’une façon ou d’une autre, nous aurions souhaité que ce lieu reste dans le patrimoine de la ville et réponde aux attentes du public et pas de clients !

Lire l’article dans la Marseillaise du 1er juin 2011

L’Hôtel de Caumont passe entre les mains du privé mais reste dans la culture

24/11/2010 Aucun commentaire
Hervé GuerrerraL’Hôtel de Caumont, un des fleurons du patrimoine aixois, a été vendu à une filiale de Suez, qui va en faire un musée dédié à la peinture et au piano.

Nous nous réjouissons de cette vente qui vient clôre la bataille que nous avons livrée contre la décision de la majorité municipale de brader ce bien public, le tout dans un esprit mercantile et sans souci d’en converser la vocation culturelle première. Nous avions demandé aux Aixois de rejoindre notre mobilisation par le biais d’une pétition,… Nous sommes aujourd’hui heureux de constater que cela n’aura pas été en vain.

Crédit photo : B/Bosley

L’Hôtel de Caumont restera un bâtiment dédié à la culture

16/11/2010 Aucun commentaire

L’Hôtel de Caumont, un des fleurons du patrimoine aixois, a été vendu pour 10 M€ à une filiale de Suez, qui va en faire un musée dédié à la peinture et au piano.

groupe tepaNous ne pouvons que nous réjouir de cette vente qui vient clôre la bataille que nous avons livrée contre la décision de la majorité municipale de brader ce bien public, le tout dans un esprit mercantile et sans souci d’en converser la vocation culturelle première. Nous avions demandé aux Aixois de rejoindre notre mobilisation par le biais d’une pétition,… Nous sommes aujourd’hui heureux de constater que cela n’aura pas été en vain.

Lire l’article dans la Provence du 16 novembre 2010

Qui va se payer la Rotonde?

09/11/2010 Aucun commentaire

Les propositions d’achat de l’Office de Tourisme sont actuellement étudiées, plusieurs grandes enseignes sont sur les rangs. office de tourismeLes élus du groupe « Tous Ensemble Pour Aix » pensent qu’il y existe sûrement un usage, autre que simplement commercial, possible de ce bâtiment idéalement placé sur la Rotonde. Pendant la dernière campagne électorale, nous avions évoqué l’idée d’en faire le lieu d’accueil d’une vraie Maison de l’Etudiant. D’une façon ou d’une autre, nous pensons que ce lieu pourrait rester dans le patrimoine de la ville et répondre aux attentes du public et pas de clients ! Lire l’article dans la Provence du 9 novembre 2010

Un nouveau conservatoire, oui, mais pas au détriment du patrimoine historique aixois !

28/05/2010 Aucun commentaire


Un nouveau conservatoire, oui, mais pas au détriment du patrimoine historique aixois !
Extraits :
« Nous sommes très favorables au projet du nouveau conservatoire mais nous ne voulons pas qu’il se fasse au détriment d’une aliénation du patrimoine historique aixois » s’indigne Hervé Guerrera.

« Les membres de « Tous Ensemble Pour Aix » ont pris les devants pour alerter les Conseils général et régional à ce sujet. « Nous avons fait parvenir une pétition aux deux présidents pour que les subventions accordées soient conditionnées au maintien de l’Hôtel de Caumont dans le domaine public », précise Hervé Guerrera. »

Crédit photo : B/Bosley

Lire l’article dans la Marseillaise du 27 mai 2010

Signez notre pétition : NON à la vente de l’Hôtel de Caumont

28/04/2010 Aucun commentaire

La Ville d’Aix-en-Provence a décidé de mettre en vente, pour 12 millions d’€ HT, l’Hôtel de Caumont. Edifié au XVIIIe siècle, cet Hôtel acheté par la ville en 1964, prend place au coeur du prestigieux quartier Mazarin. Il est l’un des plus illustres joyaux du patrimoine aixois. L’Hôtel de Caumont, qui abrite actuellement le Conservatoire de musique « Darius Milhaud », est le meilleur exemple du « baroque aixois ».

Cette vente serait justifiée par le besoin de financement du nouvel immeuble du conservatoire situé à côté du Pavillon Noir et de la Bibliothèque Méjanes. Nous sommes favorables à ce projet qui satisfait un besoin unanimement exprimé tant par les usagers, les parents que les enseignants du Conservatoire. Nous nous réjouissons du choix de l’emplacement qui vient prolonger architecturalement et fonctionnellement, le «Pavillon Noir» et le Grand Théâtre de Provence. Nous pensons que cette nouvelle infrastructure sera une chance pour les talents de la ville et du Pays d’Aix et un atout pour ce quartier à forte vocation culturelle.

MAIS, nous ne pouvons, pour autant, accepter le sacrifice qu’entraînerait cette opération !
Nous, soussignés, demandons à ce que soit mis un terme immédiat à cette vente scandaleuse ! Nous demandons également aux autres collectivités territoriales (Conseil Général et Conseil Régional) de ne pas subventionner un projet qui reposerait sur l’aliénation d’un bien public, patrimoine commun de tous les Aixois.

A l’heure de Marseille Provence 2013, Capitale européenne de la culture et dans un lieu où les complémentarités à trouver avec les musées Granet et d’Arbaud sont évidentes, la réhabilitation et une nouvelle utilisation culturelle et patrimoniale de l’Hôtel de Caumont constitueraient, non pas une charge, mais un réel investissement et une vraie opportunité pour l’avenir de notre ville et du Pays d’Aix.

Téléchargez notre pétition et diffusez-la largement autour de vous !

Patrimoine Aixois : Halte à la braderie !

01/04/2010 Aucun commentaire
Patrimoine Aixois : Halte à la braderie !
La Mairie d’Aix-en-Provence, toujours dirigée de manière autoritaire par une Maryse Joissains pourtant bien mal réélue avec à peine 90 voix d’avance le 19 juillet 2009, a décidé de mettre en vente l’Hôtel de Caumont. Nous rappelons que des procédures de recours, qui pourraient bien invalider ce scrutin, sont actuellement en cours d’examen devant le Conseil d’Etat.

L’Hôtel particulier de Caumont, édifié au XVIIIe siècle et sis au cœur du renommé quartier Mazarin, est l’un des plus illustres joyaux du patrimoine aixois. Il abrite actuellement le Conservatoire.
Afin de suivre les projets de ventes, Madame le Maire s’était engagée, en mars 2009, à créer une commission spécifique « intégrant tous les élus de la majorité concernés ainsi que tous les élus d’opposition qui voudront y participer ». Cette commission n’a jamais été réunie. Alors qu’elle avait annoncé tenir compte du verdict des urnes et modérer sa politique, nous assistons à un nouveau et brutal revirement qui va lourdement handicaper l’avenir de notre cité.

Ce choix relève d’une gestion purement mercantile des affaires publiques dans laquelle seul l’aspect financier est pris en considération. Cette politique, uniquement guidée par les sacro-saints équilibres financiers de court terme, se fait au détriment de notre patrimoine en cédant au privé, et sans garantie sur leur devenir, des emplacements stratégiques ou prestigieux.

Cette logique de marchand de biens, qui devrait se poursuivre avec la mise sur le marché immobilier des bâtiments actuels de l’Office du Tourisme et de l’Ecole d’Art, n’envisage pas une seconde un nouvel usage public pour ces bâtiments. Ils appartiennent pourtant bien au patrimoine aixois, acquis génération après génération. Des biens publics que la majorité UMP de Maryse Joissains s’arroge le droit de sacrifier au profit du privé : Où est donc passé l’intérêt général qui est un des fondements de la politique ?

Si nous ne sommes pas systématiquement contre la vente de bien publics, nous restons fermement opposés à la braderie de fleurons de notre patrimoine. Nous demandons aux Aixoises et aux Aixois de manifester leur opposition à l’aliénation de ces biens publics par tout moyen qui leur semblera utile : tracts, lettres, pétitions, site webs…

Conscient des enjeux, le groupe « Tous Ensemble Pour Aix » continuera, comme il l’a fait lors des conseils municipaux ou des commissions municipales de gestion du patrimoine immobilier qui ont traité du sujet, de se mobiliser par tous les moyens qui sont à sa disposition pour contrer des choix partisans à l’opposé des intérêts d’une ville d’Art et d’histoire.

Les élus « Tous Ensemble Pour Aix », Union Pour Aix, Parti Radical de Gauche, Parti Socialiste, « Aix Ecologie » ( Europe Ecologie – Les Verts – Partit Occitan )