Archive

Articles taggués ‘lettre ouverte’

Ma lettre ouverte dans la Provence

12/10/2012 Aucun commentaire

La lettre ouverte que j’ai fait parvenir à Maryse Joissains, Maire d’Aix-en-

Brigitte 2Provence, concernant les pratiques d’abus de pouvoir lors du vide-greniers du 7 octobre dernier, est paru dans la Provence du 12 octobre 2012.

Lettre ouverte

11/10/2012 Aucun commentaire

brigitte 4ABUS DE POUVOIR – DES CONTRÔLES D’IDENTITÉ PAR DES AGENTS DE LA GESTION DE L’ESPACE PUBLIC LORS DU VIDE GRENIER SUR LE COURS SEXTIUS DU 7 OCTOBRE 2012

« Je suis très étonnée de constater que, pour une manifestation si conviviale et familiale, on puisse mettre en place des mesures si drastiques, mais surtout illégales, alors que seul un OPJ peut réclamer une pièce nationale d’identité.

Pourquoi avoir fait contrôler des Aixois qui, occasionnellement, exposent pour se débarrasser de bibelots ou autres?

Monsieur SUSINI procède t-il aux mêmes mesures sur les foires et marchés ? Et pourquoi a-t-il fait l’amalgame entre les agents assermentés du service de la gestion de l’espace public et la police municipale, qui n’est d’ailleurs pas non plus habilitée pour ce type de contrôle.

On vous pose la question, Madame le Maire :

Pourquoi la municipalité a-t-elle entaché de telles méthodes cette manifestation si attendue par les Aixois ?

La suppression du nombre de places est une décision injustifiée qui a heurté de nombreux Aixois déçus de ne pas avoir pu y participer.

Tous les motifs évoqués, sécurité, déviation de la circulation, nuisances, sont sujets à cautions. Le CIQ du Quartier des Thermes dit n’avoir jamais reçu de plainte et est très surpris de cette suppression (voir article La Provence du 21 septembre 2012).
Les bus et la circulation étaient en l’état de toute façon détournés.

Concernant la sécurité, il n’y a jamais eu le moindre problème. Tout démontre l’excès d’autoritarisme de votre municipalité qui n’hésite pas à pénaliser inutilement les Aixois.

La cerise sur le gâteau : « les contrôles d’identité »

Madame le Maire, quel intérêt visaient-ils à s’assurer que les exposants n’étaient pas des professionnels ? Si c’est le cas, il serait bon de s’en tenir à la loi : pour ce type de contrôle, il existe des services compétents (la répression des fraudes, l’inspection du travail). Tout autre contrôle de la carte nationale d’identité est du ressort d’un officier de police judiciaire.

Maintenant, le contrôle d’identité non justifié par des agents assermentés, mais non habilités à procéder à ce type de vérification, est un délit d’abus de pouvoir.

Le jour du vide-greniers, les agents du service de la gestion de l’espace public ont procédé à des contrôles d’identité n’hésitant pas à faire payer deux fois le même emplacement, peut-être payé une première fois par un proche, sachant que les inscriptions étaient prises en semaine et que les personnes travaillant pouvaient être en difficultés pour se déplacer.

Nous sommes en période de crise et participer à ce type de manifestation contribue occasionnellement à aider des familles, des étudiants…surtout à cette époque de rentrée scolaire.

Nous vous demandons de prendre à l’avenir toutes dispositions utiles pour éviter de semblables dérapages. »

Brigitte Devesa pour le groupe d’opposition
« Tous Ensemble Pour Aix »