Archive

Articles taggués ‘les milles’

Pour une ville qui ne soit plus vampirisée par les véhicules…

17/05/2010 Aucun commentaire

parkingNous avons décidé de poser une question orale sur le stationnement durant le conseil municipal de ce soir.

A partir de 18 heures, et particulièrement en fin de semaine, les rues du centre de notre ville sont confrontées au véritable fléau du parking anarchique et sauvage, accompagné de son lot de graves conséquences : en matière de sécurité évidemment, mais aussi en matière économique (avec
l’atteinte portée au patrimoine de notre ville et la dégradation de son image) et enfin en matière de pollutions diverses (atmosphérique, visuelle et sonore…).

Prenons l’exemple des cours Mirabeau et Sextius, où le parking sauvage et en double files prend des proportions de plus en plus importantes. Il en va de même du côté du parvis de notre Dame de la Consolation (au bas de l’avenue Philippe Solari) où le parking anarchique commence à s’installer.
Dans le même secteur, on constate que l’avenue Pasteur et ses abords sont touchés par le même mal…bien que la présence du parking Pasteur -avec sa capacité d’accueil- devrait permettre d’accueillir ces véhicules, singulièrement le dimanche, et éviter ainsi toute une série de
stationnements gênants ou dangereux. Que dire encore de la très fâcheuse et accidentogène  habitude de s’arrêter dans les ronds-points et d’empêcher fréquemment les bus ou les véhicules de  secours de circuler ?

Nous pourrions dresser la liste de l’ensemble des secteurs de notre ville qui sont confrontés à ce problème grandissant, mais notre feuillet n’y suffirait pas ! Il en est d’ailleurs de même dans nos villages…Certaines rues des Milles semblent tout particulièrement concernées par ce grave problème de stationnement.

Face à ce constat, nous nous interrogeons : Pourquoi la municipalité se préoccupe-t-elle si peu de ce grave problème de stationnement
anarchique et sauvage aux multiples conséquences ?
Pourquoi la sécurité et la tranquillité des habitants de ces quartiers n’est-elle pas une priorité dans les faits…malgré les discours souvent tenus ?
Pourquoi n’y a-t-il pas de réaction face à l’agression subie par notre patrimoine et le préjudice causé à notre ville ?
Pourquoi la piétonisation du centre-ville, pourtant annoncée avec force dès 2001 n’a-t-elle pas été mise en oeuvre ?
Nous nous souvenons pourtant des propos tenus dans La Provence à l’époque qui déclaraient : « Laissez-moi deux ans »…

Aussi, Madame le Maire, nous vous demandons d’utiliser à bon escient les moyens qui sont à votre disposition, tant par le biais de la police municipale que nationale, afin de faire respecter la loi et de prendre en charge l’intérêt des habitants. A travers l’information, la prévention et la sanction, des
solutions existent. Nous vous demandons d’agir en ce sens, dans le respect de notre ville, des Aixoises et des Aixois.