Accueil > Actualités, Tous ensemble pour Aix > La question orale qui a mis le feu aux poudres lors du Conseil Municipal du 29 mai

La question orale qui a mis le feu aux poudres lors du Conseil Municipal du 29 mai

conférence de presse déc 2009« Madame la Députée Maire,

Au soir du 6 mai, vous vous êtes exprimée pour commenter le résultat de l’élection présidentielle. Vous avez notamment déclaré « Même si M. Hollande est proclamé Président de la République, je ne pense pas qu’il soit légitime parce qu’il y arrive après un combat anti-démocratique comme on ne l’a jamais vu dans ce pays (…) Par voie de conséquence, je ne me sens pas liée par ce Président de la République que j’estime illégitime. ». Vous avez, par ailleurs, lourdement dénigré le physique du nouveau Président de la République, et indiqué que la République serait, nous vous citons, « en danger ».

D’autre part, évoquant vos adversaires politiques et donc l’opposition municipale, vous avez parlé de « zoulous », ce qui semblait être pour vous une grave insulte.

Ces propos sont extrêmement graves et fortement choquants. Venant d’une élue qui porte les importantes responsabilités, locales et nationales, qui sont les vôtres et qui, comme tout élu de la République, a un devoir d’exemplarité permanent, ils sont doublement outrageants et outranciers.
Quel contraste avec l’attitude de l’ancien Président de la République qui s’est affiché, dans un salutaire esprit de concorde, aux côtés de son successeur pour commémorer la victoire contre la barbarie nazie.

Le Président François Hollande a été élu démocratiquement. Il est le président de toutes les Françaises et de tous les Français ! Sa légitimité, acquise dans les urnes et validée par le Conseil Constitutionnel, ne saurait être remise en cause par quiconque. Si, comme tout citoyen vous avez parfaitement le droit d’avoir vos opinions politiques, vous ne pouvez pas vous arroger celui de vous mettre au dessus des lois ni bafouer le respect républicain que vous devez à vos adversaires politiques.

Beaucoup d’Aixoises, d’Aixois ont été indignés par ces propos que nous condamnons fermement au nom de la dignité de la République. Le débat doit se situer à un autre niveau. Vous devez revenir sur ces propos indignes qui déshonorent Aix-en-Provence et en avilissent l’image.

Au nom de notre cité, de la dignité et de l’honneur des élus que nous sommes, nous vous demandons des excuses pour avoir méprisé la République, ses élus, remis en cause le chef de l’État et porté gravement atteinte à l’image et à l’honneur de notre ville.

Enfin, nous vous demandons de mettre au vote la motion suivante :
Les élus Aixois prennent acte de l’élection de François Hollande et se félicitent que l’alternance soit intervenue dans un cadre apaisé et au terme d’une campagne sans irrégularité . Ils souhaitent, comme Nicolas Sarkozy, au nom de la République, de la France et de l’Europe la réussite de la nouvelle équipe.

Soucieux de pérenniser cet esprit républicain ils s’opposent aux valeurs de Marine Le Pen et dénoncent tout rapprochement avec l’extrême droite.

Tous Ensemble Pour Aix
Groupes d’opposition Municipale »

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks