Rétablir la vérité : les vraies raisons de mon engagement. Un modèle…oui.. dans mes convictions !!

06/06/2013 2 commentaires

Je souhaite aujourd’hui rétablir la réalité sur mon engagement politique, et la logique qui entraîné mon départ du groupe « Agir pour Aix » pour rejoindre le Parti Radical de Jean-Louis Borloo au sein de la nouvelle formation politique UDI.

Lire la lettre que j’ai adressée à Mme Maryse Joissains-Masini, Maire d’Aix-en-Provence, ainsi que l’article publié dans « Aix en Dialogue ».

Je suis toujours une élue MODEM

16/11/2012 Aucun commentaire

Contrairement aux informations erronées publiées ces derniers jours, il n’est donc pas question pour moi de quitter le MoDem, dont je suis fondatrice : c’est au titre de mes responsabilités au sein de ce parti, notamment comme membre du bureau départemental du Mouvement Démocrate des Bouches-du-Rhône que je suis favorable au rapprochement de la famille centriste.  
 
C’est au titre d’élue du MoDem que je me prononce en faveur d’un rapprochement avec l’UDI.
 
Il est à rappeler la position du  Président du MODEM :
 
François BAYROU souhaite « que ces formations préparent ensemble les prochaines élections locales et européennes » souhaitant  » un rapprochement rapide entre l’UDI et le MoDem » (La Provence du 15 novembre). Par ailleurs, Marc FESNEAU, Secrétaire Général du MODEM, précise (la Provence 15/11/2012) : « on est dans une phase pré-municipale et on peut envisager de nouer des partenariats avec l’UDI« .
« Nous sommes solides dans notre identité et dans nos idées. Et en même temps, nous sommes ouverts à d’autres« .

BRIGITTE DEVESA,
CONSEILLÈRE NATIONALE DU MOUVEMENT DÉMOCRATE,
MEMBRE DU BUREAU DEPARTEMENTAL DU MODEM13,
CONSEILLERE MUNICIPALE D’AIX EN PROVENCE
 
CONSEILLERE COMMUNAUTAIRE DU PAYS D’AIX

Conférence « Les indispensables de la création d’entreprise » le 18 octobre à Aix

12/10/2012 Aucun commentaire

Conférence « Les indispensables de la création d’entreprise – Panorama économique de rentrée », le 18 octobre 2012 à 18h30

L’association Suite Aixperts, en partenariat avec l’IPSAA ESDAC, sont heureux de vous inviter à la conférence « Les indispensables de la création d’entreprise » le jeudi 18 octobre 2012 à 18h30, dans les locaux de l’IPSAA ESDAC, 5 Boulevard de la République à Aix-en-Provence

gestionProgramme :

Introduction : Stéphane Salord - Panorama secteur économique PACA – Qu’est-ce qu’une entreprise?

Quel statut choisir ? Gilbert Cavallo

Témoignages de Sophie Richard-Lanneyrie en tant qu’auto-entrepreneur et de Daniel Sartre en tant que gérant de SARL

Quels sont les intervenants indispensables légaux (experts-comptables, banques, assurances, chambres consulaires…) ? Brigitte Devesa

Savoir déléguer à des professionnels de la communication, marketing,

formation, gestion d’équipe, développement commercial… Caroline Générosi-Herpin

Témoignage de Chris Jong pour la gestion d’équipe par l’art

Conclusion : Présentation partenariat Suite Aixperts – IPSAA ESDAC et remerciements Stéphane Salord. Stéphane Salord et Caroline Générosi-Herpin

Présentation Suite Aixperts

Quizz : 6 questions sur la création d’entreprise. Sophie Richard-Lanneyrie

Cocktail

Inscription gratuite mais obligatoire.
Contactez Caroline Générosi-Herpin, Présidente de Suite Aixperts 06 62 69 27 12 –contact@suite-aixperts.frwww.suite-aixperts.fr

Ma lettre ouverte dans la Provence

12/10/2012 Aucun commentaire

La lettre ouverte que j’ai fait parvenir à Maryse Joissains, Maire d’Aix-en-

Brigitte 2Provence, concernant les pratiques d’abus de pouvoir lors du vide-greniers du 7 octobre dernier, est paru dans la Provence du 12 octobre 2012.

Lettre ouverte

11/10/2012 Aucun commentaire

brigitte 4ABUS DE POUVOIR – DES CONTRÔLES D’IDENTITÉ PAR DES AGENTS DE LA GESTION DE L’ESPACE PUBLIC LORS DU VIDE GRENIER SUR LE COURS SEXTIUS DU 7 OCTOBRE 2012

« Je suis très étonnée de constater que, pour une manifestation si conviviale et familiale, on puisse mettre en place des mesures si drastiques, mais surtout illégales, alors que seul un OPJ peut réclamer une pièce nationale d’identité.

Pourquoi avoir fait contrôler des Aixois qui, occasionnellement, exposent pour se débarrasser de bibelots ou autres?

Monsieur SUSINI procède t-il aux mêmes mesures sur les foires et marchés ? Et pourquoi a-t-il fait l’amalgame entre les agents assermentés du service de la gestion de l’espace public et la police municipale, qui n’est d’ailleurs pas non plus habilitée pour ce type de contrôle.

On vous pose la question, Madame le Maire :

Pourquoi la municipalité a-t-elle entaché de telles méthodes cette manifestation si attendue par les Aixois ?

La suppression du nombre de places est une décision injustifiée qui a heurté de nombreux Aixois déçus de ne pas avoir pu y participer.

Tous les motifs évoqués, sécurité, déviation de la circulation, nuisances, sont sujets à cautions. Le CIQ du Quartier des Thermes dit n’avoir jamais reçu de plainte et est très surpris de cette suppression (voir article La Provence du 21 septembre 2012).
Les bus et la circulation étaient en l’état de toute façon détournés.

Concernant la sécurité, il n’y a jamais eu le moindre problème. Tout démontre l’excès d’autoritarisme de votre municipalité qui n’hésite pas à pénaliser inutilement les Aixois.

La cerise sur le gâteau : « les contrôles d’identité »

Madame le Maire, quel intérêt visaient-ils à s’assurer que les exposants n’étaient pas des professionnels ? Si c’est le cas, il serait bon de s’en tenir à la loi : pour ce type de contrôle, il existe des services compétents (la répression des fraudes, l’inspection du travail). Tout autre contrôle de la carte nationale d’identité est du ressort d’un officier de police judiciaire.

Maintenant, le contrôle d’identité non justifié par des agents assermentés, mais non habilités à procéder à ce type de vérification, est un délit d’abus de pouvoir.

Le jour du vide-greniers, les agents du service de la gestion de l’espace public ont procédé à des contrôles d’identité n’hésitant pas à faire payer deux fois le même emplacement, peut-être payé une première fois par un proche, sachant que les inscriptions étaient prises en semaine et que les personnes travaillant pouvaient être en difficultés pour se déplacer.

Nous sommes en période de crise et participer à ce type de manifestation contribue occasionnellement à aider des familles, des étudiants…surtout à cette époque de rentrée scolaire.

Nous vous demandons de prendre à l’avenir toutes dispositions utiles pour éviter de semblables dérapages. »

Brigitte Devesa pour le groupe d’opposition
« Tous Ensemble Pour Aix »

Toutes les photos du conseil municipal

11/10/2012 Aucun commentaire

Retrouvez toutes les photos du conseil municipal du 8 octobre sur la page Facebook du groupe Tous Ensemble Pour Aix.

brigitte devesa

Mon combat d’élue d’opposition continue !

19/06/2012 Aucun commentaire

Les électeurs de la 14e circonscription ont fait parler les urnes en ne permettant pas la réélection du député sortant.

A ce titre, mon travail sur le terrain n’a pas été vain et vient conforter mon engagement d’élue d’opposition.

La question orale qui a mis le feu aux poudres lors du Conseil Municipal du 29 mai

30/05/2012 Aucun commentaire
conférence de presse déc 2009« Madame la Députée Maire,

Au soir du 6 mai, vous vous êtes exprimée pour commenter le résultat de l’élection présidentielle. Vous avez notamment déclaré « Même si M. Hollande est proclamé Président de la République, je ne pense pas qu’il soit légitime parce qu’il y arrive après un combat anti-démocratique comme on ne l’a jamais vu dans ce pays (…) Par voie de conséquence, je ne me sens pas liée par ce Président de la République que j’estime illégitime. ». Vous avez, par ailleurs, lourdement dénigré le physique du nouveau Président de la République, et indiqué que la République serait, nous vous citons, « en danger ».

D’autre part, évoquant vos adversaires politiques et donc l’opposition municipale, vous avez parlé de « zoulous », ce qui semblait être pour vous une grave insulte.

Ces propos sont extrêmement graves et fortement choquants. Venant d’une élue qui porte les importantes responsabilités, locales et nationales, qui sont les vôtres et qui, comme tout élu de la République, a un devoir d’exemplarité permanent, ils sont doublement outrageants et outranciers.
Quel contraste avec l’attitude de l’ancien Président de la République qui s’est affiché, dans un salutaire esprit de concorde, aux côtés de son successeur pour commémorer la victoire contre la barbarie nazie.

Le Président François Hollande a été élu démocratiquement. Il est le président de toutes les Françaises et de tous les Français ! Sa légitimité, acquise dans les urnes et validée par le Conseil Constitutionnel, ne saurait être remise en cause par quiconque. Si, comme tout citoyen vous avez parfaitement le droit d’avoir vos opinions politiques, vous ne pouvez pas vous arroger celui de vous mettre au dessus des lois ni bafouer le respect républicain que vous devez à vos adversaires politiques.

Beaucoup d’Aixoises, d’Aixois ont été indignés par ces propos que nous condamnons fermement au nom de la dignité de la République. Le débat doit se situer à un autre niveau. Vous devez revenir sur ces propos indignes qui déshonorent Aix-en-Provence et en avilissent l’image.

Au nom de notre cité, de la dignité et de l’honneur des élus que nous sommes, nous vous demandons des excuses pour avoir méprisé la République, ses élus, remis en cause le chef de l’État et porté gravement atteinte à l’image et à l’honneur de notre ville.

Enfin, nous vous demandons de mettre au vote la motion suivante :
Les élus Aixois prennent acte de l’élection de François Hollande et se félicitent que l’alternance soit intervenue dans un cadre apaisé et au terme d’une campagne sans irrégularité . Ils souhaitent, comme Nicolas Sarkozy, au nom de la République, de la France et de l’Europe la réussite de la nouvelle équipe.

Soucieux de pérenniser cet esprit républicain ils s’opposent aux valeurs de Marine Le Pen et dénoncent tout rapprochement avec l’extrême droite.

Tous Ensemble Pour Aix
Groupes d’opposition Municipale »

Le Centre pour la France: « des femmes et des hommes non pas d’un camp, mais d’un pays et d’un peuple »

11/05/2012 Aucun commentaire

François Bayrou a présenté la démarche des candidats du « Centre pour la France » lors des élections législatives, lors d’une conférence de presse, jeudi 10 mai à Paris.

François Bayrou le figaro

Seul le prononcé fait foi.

L’élection présidentielle a livré son verdict. François Hollande a été élu, et Nicolas Sarkozy a organisé la transition comme elle devait l’être. Les Français ont apprécié ce moment républicain, ce qui prouve qu’il y a dans notre pays aujourd’hui un grand besoin d’apaisement.

Lire la suite sur le site de François Bayrou

 

Aix : Entre honte et dérision !

11/05/2012 Aucun commentaire
Aix : Entre honte et dérision !
Jacques Agopian, Lucien Ambroggiani, Agnès Amiach, Chantal Davenne, Brigitte Devesa, Michèle Einaudi, André Guinde, Fleur Skrivan, Alexandre Medvedowsky, François-Xavier de Peretti, élus municipaux aixois du groupe « Tous Ensemble Pour Aix » affichons notre consternation à la suite de l’interview accordée aux journalistes de Citylocalnews, par Madame Joissains, député et maire d’Aix-en-Provence, au soir du second de l’élection
présidentielle.

Mme Joissains n’en est, certes, pas à son coup d’essai en matière de propos choquants ou inintelligents. Bien que coutumière des « sorties de route », elle vient de franchir un nouveau cap dans l’outrance et l’absurdité, en refusant d’admettre la légitimité du nouveau Président de la République. Nous reconnaissons dans ce déni de la réalité électorale une incapacité, que nous avons souvent dénoncée, à admettre les principes les plus élémentaires de la démocratie qui régissent la vie de nos institutions.

Ce déni de la loi électorale ne dépasserait pas le stade de propos de comptoir, si Mme Joissains n’occupait pas les fonctions électives qui sont les siennes. Ces vociférations qui s’en prennent même au physique du Président élu, resteraient risibles si elles ne déshonoraient pas les charges qui sont les siennes dans la République et le minimum d’éthique qu’elles exigent. Aussi, l’appelons-nous à se ressaisir et à revenir sur des déclarations certainement aidées par l’âpreté et la confusion de la défaite.

Nous lui rappelons, à elle qui conteste la légitimité du Président de la République, qu’elle serait parfaitement inspirée de ne pas s’aventurer sur ce terrain. Car, élue maire, contre nous, en 2009 avec 81 voix d’avance sur 90 000 inscrits, sa légitimité repose aujourd’hui sur 0, 01% du corps électoral aixois. Voix, qui plus est,conservées à l’arraché devant la juridiction administrative d’appel pour une question de procédure, alors que de très nombreuses signatures discordantes avaient été décomptées par le Tribunal administratif de Marseille sur les listes d’émargements de la commune.

Nous lui rappelons aussi, à elle qui assure que le Président sortant à fait l’objet d’une campagne de « salissure », que l’élection municipale aixoise de 2008 annulée à la suite d’un tract ordurier sur ses adversaires, avaient été émaillée d’attaques de son fait portant sur le physique et la vie privée de ses compétiteurs.

Autant de faits qui devraient encourager Mme Joissains à un peu plus de discrétion à défaut d’être une élue à la hauteur de ses fonctions.